Tourisme à Bali : découvrir les monuments religieux

Les temples

Les rituels liés à l’hindouisme sont réputés dans le monde pour ses couleurs vives, ses chants spécifiques, sa musique de gamelan, et ses danses. Les femmes, vêtues de sarongs avec une ceinture nouée à la taille, portent des offrandes pour leurs dieux jusqu’aux temples. Les visiteurs épris de culture réalisant un voyage à Bali auront la possibilité de voir cette procession.

Ils pourront également faire le tour de quelques-uns des palais ou puri de l’île datant de l’époque des souverains balinais. Les palais sont ornés de bois sculptés, de métaux précieux et de peintures très vives. Les temples figurent parmi les sites majeurs à visiter : le temple de Besakih et le Pura Taman Ayun, édifié en 1740 par le roi de Mengwi, sont les plus notables. Ce dernier est le deuxième temple le plus imposant de Bali, connu pour ses douves et son entrée de  brique rouge.

shore-temple-2_l

Les touristes apprécieront les cérémonies rituelles dans le temple Jagatnatha, à Denpasar et pourront assister au défilé des jeunes Balinais revêtus de leurs costumes traditionnels. Le temple Suria Satriya mérite également le détour au cours de vacances à Bali.

Les divers monuments de l’ile

À quelques kilomètres d’Ubud, les visiteurs pourront rejoindre Pejeng l’ancienne capitale de l’île, où ils découvriront des monuments remarquables telle la statue représentant Bhairava, le Pura Kebo Edan, ainsi que les statues ornées de colliers de crânes humains. Il sera convenable de profiter du séjour à Bali pour explorer le village de Yeh Puluh, situé à l’est. Les voyageurs auront la chance d’admirer les bas-reliefs couvrant un mur le long des rivières Petanu et Jurang pendant leur voyage à Bali.

Ensuite, ils pourront visiter le pura Gunung Sebatu faisant partie des plus beaux temples de l’île, réputée pour ses énormes bassins dominés par des statues qui cachent de l’eau. Dans la même région, les vacanciers découvriront un important lieu de culte balinais, notamment les tombes royales de Gunung Kawi, dont les plus anciennes remontent au 11è siècle. Accessibles depuis les rizières environnantes, ces tombeaux sont placés dans des niches creusées dans la roche.

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s